LES DERNIÈRES INFOS

Les députés sont obligés de suspendre leurs vacances pour reprendre ce lundi 23 septembre, le chemin de l’hémicycle. Une session extraordinaire s’ouvre ce jour à la demande du président de la République, Patrice Talon. Elle porte à son ordre du jour l’examen de quatre projets de loi portant autorisation de ratification d’accords de financement.

Conformément à la loi, le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, a invité ses collègues députés à prendre part ce matin à 10 h à l’ouverture de cette session extraordinaire, la sixième au titre de l’année 2019. Le seul casse-tête reste l’équation du quorum qui doit être atteint. Puisque ce quorum de 42 députés présents, c’est-à-dire la moitié plus un des membres de l’Assemblée nationale conditionne l’ouverture des travaux. Autrement, l’ouverture de cette session extraordinaire sera renvoyée à trois jours plus tard,  conformément aux dispositions de la Constitution du 11 décembre 1990 et du Règlement intérieur du Parlement. Les regards sont donc tournés vers la séance plénière des députés ce lundi qui nous situera si la session extraordinaire sera ouverte pour démarrer l’examen des quatre dossiers ou renvoyée pour défaut de quorum.

Par Thibaut C. NAGNONHOU

Laisser un commentaire