Le paysage politique semble de plus en plus s’éclaircir en ce qui concerne les prochaines consultations électorales. Profitant de la relance du processus électoral, le président de l’Union progressiste (Up), Bruno Amoussou, a rendu publique jeudi 04 avril 2019 au siège du parti à Cotonou, une importante déclaration. Dans ce message adressé notamment aux candidats, militants et sympathisants de l’Union, la première autorité de cette formation politique les a invités à se déployer sur le terrain pour expliquer aux populations ce qui s’est passé ces derniers jours.

Egalement, ils devront éclairer la lanterne des populations sur les raisons profondes qui ont conduit à la crise et les manœuvres de certains acteurs politiques pour bloquer le processus. Cette mission d’explication sera aussi l’occasion pour les militants de l’Up d’entretenir la population sur les desiderata du parti, qui reste le pionnier de la réforme du système partisan. Conscient que la tâche ne sera pas aisée en raison du durcissement des positions de part et d’autre, le président Amoussou a invité d’ores et déjà les siens à ne pas céder à la violence ni aux provocations. « A l’affrontement des muscles, nous devons opposer l’affrontement des idées », a notamment martelé l’orateur qui reste convaincu que cette sensibilisation à l’endroit des masses populaires reste un puissant gage de paix dans le contexte politique actuel. Pour lui, la paix ne va s’opérer que dans la justice sociale. Les candidats de l’Union progressiste se retrouvent ainsi investis d’un rôle d’ambassadeurs où ils devront œuvrerau rassemblement des populations en vue des élections législatives apaisées le 28 avril 2019.

Donald Kévin Gayet (Coll)/Actubenin

Laisser un commentaire