LES DERNIÈRES INFOS

Les travaux relatifs à la revue du Programme de Croissance pour le Développement Durable a été l’occasion le mardi 08 octobre dernier, pour l’Assemblée nationale sous l’égide du Président  Louis Vlavonou, de présenter aux Partenaires Techniques et Financiers (PTF), l’Institut parlementaire du Bénin (IPAB).

L’Institut parlementaire du Bénin (IPAB), c’est la nouvelle structure que vient de créer Louis G. Vlavonou, Président de la 8e législature de l’Assemblée Nationale. Cette structure qui se veut un laboratoire de réflexion est née de la transformation institutionnelle de l’ex-Capan qui est une Cellule d’analyse des politiques de développement de l’Assemblée Nationale.

Selon la note conceptuelle qui donne d’amples explications sur son existence légale, l’IPAB est créé par décision n°2019-70 du 24 septembre 2019 en remplacement de la Cellule d’Analyse des politiques de développement de l’Assemblée nationale (CAPAN) pour corriger l’asymétrie des moyens techniques entre le gouvernement et le Parlement en dotant ce dernier des moyens, outils, techniques et expertises nécessaires à l’accomplissement de ses missions constitutionnelles.

La gestion quotidienne de l’IPAB est assurée par M. Fiacre VIDJINGNINOU qui en est son Directeur. A ce titre, il coordonne les unités de recherches placées sous son autorité, assure la gestion administrative de l’Institut, recherche les financements et les accords de partenariat pour financer les activités de l’institut et met en œuvre les décisions du conseil d’orientation.

L’IPAD a pour mission de renforcer les capacités du parlement et de faire des recherches et études en politiques de développement. Dans le cadre de l’accomplissement de sa mission, l’Institut parlementaire du Bénin exerce les attributions que sont :

  • Analyse et évaluation des politiques publiques et des orientations prises par le gouvernement ;
  • Renforcement des capacités techniques, organisationnelles et fonctionnelles de l’Assemblée nationale ;
  • Renforcement des capacités des députés et des fonctionnaires parlementaires dans l’exercice de leurs fonctions respectives ;
  • Renforcement des capacités de l’Assemblée nationale en matière d’analyse et du contrôle du budget de l’État ;
  • Amélioration des échanges d’expériences entre l’Assemblée nationale du Bénin et les parlements de la sous-région ;
  • Mise en place et suivi d’un plan de développement institutionnel favorable à la bonne gouvernance et à une meilleure utilisation des ressources au sein de l’Assemblée nationale ;
  • Appui conseil en matière de communication entre les parlementaires et leurs mandants ;
  • Développement d’un programme d’études et de recherches sur les défis conjoncturels et structurels auxquels le Bénin est confronté ;
  • Assistance technique à la rédaction des propositions de lois, de résolutions et de questions au gouvernement, de communications, de discours et de tous autres documents utiles pour les députés et l’administration parlementaire ;
  • Émission d’avis technique sur les demandes d’autorisations de ratification, les propositions de résolution et les propositions ou projets de loi;
  • Appui technique aux réseaux parlementaires, groupes interparlementaires d’amitié et aux commissions permanentes de l’Assemblée nationale.

Par ailleurs, il est à retenir que l’institut parlementaire du Bénin dispose de cinq (05) unités de recherche dont les domaines de compétence coïncident avec les attributions des cinq commissions permanentes de l’Assemblée nationale. Il s’agit de :

  1. Unité de recherche en Sciences juridiques et politiques. Cette unité de recherche s’occupe au sein de l’Institut parlementaire du Bénin des activités d’étude, de recherche et de renforcement des capacités en lien avec les sciences juridiques et politiques.
  2. Unité de recherche en Finances publiques et Économie. Cette unité de recherche s’occupe au sein de l’Institut parlementaire du Bénin des activités d’étude, de recherche et de renforcement des capacités en lien avec les finances publiques et l’économie.
  3. Unité de recherche en Développement durable, Environnement et Climat. Cette unité de recherche s’occupe au sein de l’Institut parlementaire du Bénin des activités d’étude, de recherche et de renforcement des capacités en lien avec l’environnement, le climat et le développement durable.
  4. Unité de recherche en Communication et Technologies de l’information (UR4). Cette unité de recherche s’occupe au sein de l’Institut parlementaire du Bénin des activités d’étude, de recherche et de renforcement des capacités en lien avec la communication et les technologies de l’information.
  5. Unité de recherche en Administration (UR5). Cette unité de recherche s’occupe au sein de l’Institut parlementaire du Bénin des activités d’étude, de recherche et de renforcement des capacités en lien avec l’administration.

El-Hadj Affissou ANONRIN

Laisser un commentaire