LES DERNIÈRES INFOS

Les neuf représentants de l’Assemblée nationale au sein du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) et les 154 représentants des députés dans les Commissions communales d’actualisation de la Lépi (Cca-Lépi) ont été désignés lors de la séance plénière du mercredi 14 août dernier.

Les députés Edmond Agoua, Domitien Nouémou, Sarrè Malick Mora Sanni, Nestor Noutaï, Jérémie Adomahou, Adam Bagoudou, Assan Séibou, Chantal Ahyi et Mathias Kouwanou sont les neuf représentants de l’Assemblée nationale au sein du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi). Les cinq premiers ont été désignés par le groupe parlementaire « Union progressiste » au titre de la majorité parlementaire et les quatre derniers par le groupe parlementaire « Bloc républicain » pour le compte de la minorité parlementaire.

La liste unique des neuf députés a été adoptée par cinquante-sept voix pour et quatre contre à la faveur de la séance plénière du mercredi 14 août dernier. Cette désignation devrait être faite depuis pour permettre l’installation du Cos-Lépi au plus tard le 1er juillet dernier. Lequel disposera de six mois pour opérer l’actualisation et la mise à jour du fichier électoral devant servir normalement aux élections communales, municipales et locales de 2020.

Ceci, conformément aux dispositions du Code électoral en son article 137 qui stipule :
« Le Conseil d’orientation et de supervision est composé de onze (11) membres désignés comme suit : cinq (05) députés par la majorité parlementaire; quatre (04) députés par l’Opposition parlementaire ; du directeur général de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique ; du directeur du service national en charge de l’état civil. Les députés sont désignés chaque année pendant la période de mise à jour à savoir du 1er juillet au 31 janvier. En tout état de cause, aucun député ne peut siéger plus de deux (02) fois dans le Conseil d’orientation et de supervision au cours d’une même législature ».

Les députés de la huitième législature viennent ainsi de se rattraper en désignant leurs neuf représentants au sein de ce conseil. Ces derniers seront complétés par le directeur général de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insae); le directeur du service national en charge de l’état civil.  Les onze membres au complet seront invités à prêter serment devant la Cour constitutionnelle qui les renverra à leurs fonctions qui prendront fin le 31 janvier prochain.

Les députés ont procédé également, au cours de la même plénière, à la désignation de leurs 154 représentants dans les démembrements du Cos-Lépi  c’est-à-dire au sein des Commissions communales d’actualisation (CCa) à raison de deux personnes par commune équitablement choisies par la majorité (Union progressiste) et l’opposition parlementaire (Bloc républicain). Les deux représentants de l’Assemblée nationale ainsi désignés seront rejoints par le responsable du service en charge de l’état civil et de la population  de la commune. Ces trois membres des Cca-Lépi seront le bras opérationnel du Cos-Lépi au niveau de chacune des 77 communes.

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau

Laisser un commentaire