LES DERNIÈRES INFOS

Le Président de l’Assemblée Nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou, a reçu le vendredi 4 octobre dernier, plusieurs responsables en audience à son cabinet au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo. Il s’agit de Justin Djènontin, président du Conseil des sages de Covè, qui est allé plaider pour l’implication du Parlement dans le règlement d’un conflit territorial entre deux villages dans la Commune de Covè et le Représentant Résident au Bénin de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne (ASECNA), Wilfried Adjovi. Ce dernier est allé présenter l’ASECNA au Président de l’Assemblée Nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou. Il en a profité pour le féliciter pour son élection à la tête du Parlement béninois il y a quelques mois.

(Lire ci-dessous, les déclarations des hôtes du président Louis G. Vlavonou)

Justin Djènontin, Président du Conseil des sages de Covè.
«…Il y a une situation qui prévaut au niveau de Covè et qui est entrain de prendre une allure dramatique. C’est pourquoi nous avons demandé l’intervention du Président de l’Assemblée nationale. Il s’agit d’un litige entre l’arrondissement de Wèko et celui de Zogba. Un village Ilawa a été détaché de son arrondissement originel pour être placé dans un autre arrondissement sans l’avis des populations à la base. Les gens ne sont pas contents. C’est le but de notre rencontre avec le Président de l’Assemblée. Il nous a bien reçu. Il nous revient maintenant avec nos deux élus d’aller à la base. Nous avons déjà vu le Préfet. Nous irons aussi voir les députés Aké Natondé et Janvier Yahouédéou et on fera tout pour que le calme revienne à Covè… »

Wilfried Adjovi, représentant résident de l’ASECNA au Bénin.
«…Notre audience a pour but principal de présenter nos civilités au Président de l’Assemblée Nationale. Au cours de cette audience nous l’avons d’abord félicité pour son élection et présenter le fonctionnement de l’ASECNA. Qu’est ce que l’ASECNA est au Bénin et qu’est ce que nous apportons au niveau de la République du Bénin ? Après il nous a donné de sages conseils que nous allons mettre en pratique dans notre fonctionnement. L’ASECNA c’est l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne. Elle vend la sécurité de la navigation. La sécurité c’est protéger les avions pour qu’il n’y ait pas abordage, pour qu’il n’y ait pas accident dans le langage commun. Nous sommes au Bénin et nous gérons l’espace aérien du Bénin depuis le sol jusqu’à l’infini. Nous avons des moyens technologiques. Ce sont là, les éléments que nous avons partagé avec le Président de l’Assemblée Nationale. Les moyens technologiques de l’ASECNA aujourd’hui lui permettent de gérer sans problème tous les avions qui entrent dans notre espace. Nous avons les moyens radar et d’ici décembre ou début 2020 nous allons commencer par faire le guidage des avions par satellites. Ce sont des pas géants que l’ASECNA a fait contrairement à d’autres pays qui sont encore au manuel. L’ASECNA se porte très bien. Du côté technologique et du côté ressources humaines, nous avons toutes les compétences pour assurer au Bénin notre mission première. Le Président a beaucoup apprécié ce que nous faisons pour l’ASECNA et au Bénin. Vu tous les éléments et les avancées technologiques a apprécié les moyens que l’ASECNA met pour accomplir sa mission… »

Propos recueillis par Karim Oscar ANONRIN

Laisser un commentaire