Le président de l’Assemblée nationale Louis G. Vlavonou multiplie les contacts avec les différents acteurs impliqués dans l’animation de la vie sociopolitique et économique du Pays. Ce mercredi 17 juillet 2019, il a reçu cinq différentes délégations des acteurs de la société civile. Au menu des échanges: Gouvernance/ Education civique et morale/ Assainissement du milieu des Cultes Endogènes.

    Martin Vihoutou Assogba, Directeur exécutif de l’ONG ALCRER été reçu par le président de l’Assemblée nationale. A sa sortie de l’audience, il a expliqué aux journalistes que son déplacement illustre bien sa préoccupation par les questions de gouvernance et d’éducation civique et morale. « Nous sommes venus voir monsieur le président pour lui faire part de nos préoccupations par rapport à ces questions de gouvernance, par rapport aux questions de la lutte contre la corruption et l’impunité puisque nous savons qu’à l’Assemblée nationale il existe un groupe de députés qui s’occupent de ces questions. Nous sommes venus voir le président pour voir si le groupe est toujours existant et comment nous pouvons entrer en partenariat avec ce groupe pour mieux faire nos activités dans le domaine de la lutte contre la corruption et l’impunité », a-t-il déclaré.

Après lui, le président de l’Assemblée nationale s’est entretenu avec une délégation conduite par El Hadj Yacoubou Aboudou, Président de la fondation MALEHOSSOU. L’ancien député et les imams et Alphas ainsi que les partisans non musulmans de la fondation MALEHOSSOU sont allés féliciter le président de l’Assemblée nationale : « Nous sommes venus le féliciter et lui expliquer ce que nous avons l’habitude de faire. On lui a dit que nous sommes là pour aider les plus démunis. Nous intervenons dans les centres médicaux, les centres des handicapés, les centres des malades mentaux. Et tout ça là, c’est grâce à la cotisation des imams, des alphas et partisans non musulmans, membres de la fondation. Nous n’avons aucun apport du gouvernement et c’est nous même qui avons l’habitude de dépenser ».

Rana Farooq AHMAD, Chef Missionnaire de la JAMA’AT Islamique AHMADIYYA DU BENIN a rendu pour sa part, une visite de courtoisie au président nouvellement élu à la tête du Parlement béninois. A la fin de l’audience, il déclare : « Je suis venu au nom de ma communauté pour lui présenter la communauté et nos activités. Surtout je lui ai parlé de nos activités de l’année précédente 2018 où la communauté ISLAMIQUE AHMADIYYA a investi plus d’un milliard deux cent millions de francs CFA pour le développement du Bénin ».

Avec le Professeur David Koffi AZA, Président du Conseil National des Cultes Endogènes du Bénin, il était surtout question de l’assainissement du milieu des cultes endogènes. « Nous avons transmis au président de l’Assemblée, une proposition de texte qu’il va étudier avec ses pairs et ensemble nous sortir une proposition de loi qui cadre avec les aspirations des vodounons, des bokonons et des pratiquants des cultes endogènes pour qu’enfin nous puissions donner une nouvelle image beaucoup plus judicieuse de notre vodoun tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Cela y va de la promotion de notre tradition », a confié aux hommes des médias, le chef de la délégation.

En début de Matinée, le président Louis G. Vlavonou a d’abord reçu le coordonnateur de ODOUN KAARO OO JIIRE, une fête identitaire des Yoruba du Bénin et du monde.
Florent Fidèle Ahotondji

Laisser un commentaire