La proposition de loi portant nouveau code électorale en République du Bénin ne restera pas en l’état. L’un des points qui font débats aujourd’hui, pourrait connaître une évolution. C’est du moins ce qu’estime Edmond Zinsou, député PRD, pour qui, les anciens présidents de la République pourraient être candidats sans perdre les avantages liés à leur statut après l’amendement du code. 

Le député Edmond Zinsou du bloc de la majorité parlementaire est assez optimiste sur la candidature des anciens présidents de la République à l’élection législative. Reçu ce Dimanche 2 Septembre 2018 dans l’émission « Sans langue de Bois« , l’élu du parti du renouveau démocratique (Prd) estime que les dispositions du code électoral tendant à empêcher la candidature de certaines personnalités, notamment ceux qui ont eu à gérer le pays au niveau le plus élevé, connaîtront une évolution, .

En effet, sur la question de l’opportunité d’insérer dans le nouveau code des dispositions susceptibles d’écarter certaines candidatures, l’invité de « Soleil FM » précise que toute proposition de loi ou projet de loi introduit au parlement peut connaitre tout au long du processus qui passe de son adoption par la commission des lois au débat en plénière et son vote, une profonde métamorphose.

Évoquant la disposition en question, l’élu du parti de la renaissance du Bénin est formel sur le fait que l’objectif au sein de sa formation politique n’est pas l’exclusion d’une candidature.  » …Ceux qui ont proposé le code électoral, l’ont fait dans une vision; mais ce n’est pas ce qui se passera au niveau du document final, nous on n’empêchera personne à être candidat, ce n’est pas normal« , a t-il signifié.

Pour Edmond Zinsou, les choses évolueront au niveau du document final, car estime t-il, un projet de loi qui entre au parlement est amélioré, épuré avant d’être adopté. Il dit rester convaincu que des lignes bougeront dans le sens de n’exclure personne des compétitions de 2019.

Une bonne nouvelle en perspective pour le président Nicéphore Soglo et Yayi Boni dont les proches sont montés très tôt au créneau pour dénoncer cette disposition qui a tout l’air à les croire, d’être orientée vers leur leader charismatique.

Edouard Djogbenou/Beninwebtv

Laisser un commentaire