La situation sociopolitique tendue que traverse le Bénin, interpelle le Mouvement des Jeunes Sentinelles de la République (MJSR). Pour apporter leur contribution à un retour au calme, ils ont effectué une sortie médiatique, le jeudi 04 octobre 2018, dont le but est d’inviter les différents acteurs de la politique nationale à ramener la balle à terre.

Pour le MJSR, la situation actuellement au Bénin n’arrange nullement son développement. Les membres de ce mouvement estiment que cette montée de tension de part et d’autre entravent les bonnes actions engagées par le gouvernement de la rupture. Mieux, elles mettent à mal la paix et la cohésion nationale nécessaire pour le développement de toutes les nations qui se veulent émergentes. «Cette tension sociale naissante brise toutes les certitudes et alimente tous les malaises », a déploré Hugues Chodaton, Président du MJSR.

Pour mettre fin à cette situation, Hugues Chodaton, souhaite un dialogue franc entre l’opposition, la mouvance et la jeunesse qui s’estime de plus en plus lésée et méprisée. «Le chef de l’Etat n’est point l’ennemi de la jeunesse ; il est et reste ouvert et disponible à toute critique constructive », a-t-il rassuré.

Pour finir, il invite la jeunesse à prendre le devant des choses. Elle devra selon Hugues Chodaton « apaiser, rassembler et construire ». Tout dans l’intérêt supérieur de la nation.

Cochimau Houngbadji/Beninwebtv

Laisser un commentaire