A la tête d’une délégation de haut niveau de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), Amadou Sounmahoro, Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et Président de l’APF a foulé le sol béninois ce dimanche nuit. A sa descente de l’avion, il a été accueilli à l’aéroport international Bernardin Gantin par le Président de l’Assemblée Nationale du Bénin accompagné pour la circonstance du vice-président de la section béninoise de l’AFP Assan Seibou et la vice-présidente de la commission des affaires parlementaires Sèdami Romarique Mèdégan Fagla.

Lire un extrait de la déclaration du Président Amadou Sounmahoro à sa descente de l’avion….

« Je suis là en tant que président de l’APF. D’abord nous venons de tenir à Dakar la réunion de la session de l’AFP. Il faudrait que nous en parlions et je voudrais saisir l’occasion de mon arrivée à Cotonou pour faire le point. Nous venons surtout à Cotonou pour une séance de travail avec les autorités béninoises. L’APF s’est donné pour mission d’accompagner les Etats francophones, les Assemblées francophones. C’est cette mission d’accompagnement qui nécessite notre déplacement à Cotonou. Je pense que cet accompagnement se passera très bien. Je vous rassure que l’APF est venue entant que organisation internationale mais pas en assistance. C’est pas au Bénin qu’on va apprendre la démocratie. Nous venons pour nous rassurer que nos frères vont bien et nous rassurer aussi que la démocratie béninoise est toujours l’exemple quelle a toujours été pour l’Afrique ».

Florent Fidèle Ahotondji