LES DERNIÈRES INFOS

L’ancien président Boni Yayi avait saisi la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CAfDHP) dans le cadre des violences post-électorales survenues dans son quartier à Cotonou. Dans sa requête, Boni Yayi a dénoncé la violation de ses droits et des autres personnes privées de libertés dans ce dossier.

Après analyse de la requête et des arguments de l’Etat béninois, la Cour a décidé de ne pas accorder les mesures provisoires demandées par l’ancien président. Cette position est motivée par plusieurs raisons contenues dans la décision dont voici ci-dessous l’intégralité.

Décision de la Cour Africaine

Cochimau S. HOUNGBADJI Journaliste, Analyste politique Rédacteur Web

Laisser un commentaire