Le Président de l’Union progressiste, Bruno Amoussou et les ténors du parti ont organisé les 20 et 21 avril 2019 une tournée dans les six Communes du Couffo dont Lalo Toviklin, Klouékanmè, Aplahoué, Djakotomey et Dogbo. Au cours de son périple, Bruno Amoussou était accompagné de plusieurs personnalités politiciens administratives et les six candidats sans oublier leurs suppléants des 11ème et 12ème circonscriptions électorales. En prélude aux rencontres des populations, il a initié une séance de prise de contact  avec les têtes couronnées et les chefs religieux.

Il les a rassurés de la tenue à la bonne date des élections avant de leur expliquer les raisons pour lesquelles il s’est retiré de la course pour les législatifs. Selon lui, son retrait des législatives vise à céder la place à la jeunesse. Dans les rencontres avec les populations dans les Communes, le Président  Amoussou a été clair. Il a invité les populations à sortir massivement pour élire les six députés de l’Union Progressiste dans les deux circonscriptions électorales au soir du 28 avril 2019, car pour lui c’est le Baobab qui est l’arbre principal du Couffo. « Chez nous, c’est le Baobab. Il y aura élection. Les opposants qui disent le contraire se verront couvrir de honte, et le gouvernement du Président Patrice Talon exercera toujours son pouvoir jusqu’à la fin du mandat », a-t-il mentionné. C’est après ces propos qu’il a présenté les différents candidats aux populations. Il s’agit de Richard Allossohoun, Gérard Gbénontchi et Oswald Homéky.

 

Cocou Hounkpe (Br Mono-Couffo)

Laisser un commentaire