Le Procureur de la République du tribunal de première instance de Parakou a procédé ce lundi 26 février 2018 à la mise sous mandat de dépôt de cinq (5) agents en uniformes.
Ces éléments de la Brigade anti-criminalité (Bac) ont été écroués pour bastonnade sur un conducteur de véhicule qui avait faisait usage de son téléphone au volant.

Selon une source judiciaire proche du dossier, le conducteur prenait un appel au volant quand les éléments l’ont interpellé. Des échanges, s’en ont suivi des premiers coups venant des hommes en uniforme.

Ainsi débuta une séance de bastonnade qui a malheureusement ôté la vie au conducteur qui n’a pas pu supporter les coups de ces hommes militairement entraînés. Après cette audience devant le procureur de la République près du tribunal de Parakou, les mis en cause passeront devant la hiérarchie policière pour la suite de la procédure qui sera certainement leur radiation du corps des armées.

Josaphat/Béninwebtv

Laisser un commentaire