Une trentaine d’agents membres du personnel parlementaire commis aux fonctions de secrétaire ont suivi les 28, 29 et 30 novembre 2019 à l’hôtel BEHOVA de Dangbo un séminaire sur le thème « Les techniques de rédaction administrative et de gestion de l’agenda des responsables » grâce au  soutien financier du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à travers le Projet d’Appui au Renforcement des Capacités du Parlement et des Organe de Gestion des Elections (PARCPOGE).

Cet atelier qui répond à l’ambition du président de l’Assemblée Nationale Louis Vlavonou de faire rayonner l’institution parlementaire et d’améliorer les pratiques et comportements pour une meilleure performance de la production parlementaire a été organisé avec le soutien financier du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à travers le Projet d’Appui au Renforcement des Capacités du Parlement et des Organe de Gestion des Elections (PARCPOGE). Les cérémonies d’ouverture et de clôture du séminaire ont été présidées par le directeur de cabinet du président de l’Assemblée Nationale Mathieu AHOUANSOU et le coordonnateur du PARCPOGE Charlemagne YANKOTY.

Les participants à l’atelier proviennent du cabinet du secrétariat du président de l’Assemblée nationale, du secrétariat du directeur de cabinet, du secrétariat administratif, du secrétariat des membres du bureau du parlement, des secrétariats des groupes parlementaires et des commissions permanentes, et enfin des secrétariats de la direction de la questure, de la direction des services législatifs et du cabinet militaire. Au cours des trois jours de travaux, les participants se sont familiarisés davantage avec le règlement intérieur et le fonctionnement de l’Assemblée Nationale. Ils ont compris la déontologie administrative de l’Assemblée Nationale et maitrisé les techniques de la rédaction administrative. Les formateurs leur ont donné des outils et connaissances pour mieux organiser le temps et les activités en tenant compte de l’importance et de l’urgence des travaux demandés.

La maîtrise de l’accueil et la communication au secrétariat, la gestion de l’agenda des différents responsables, la maitrise les techniques de traitement des courriers et de classement des documents administratifs ont également fait objet d’échange entre les formateurs et les apprenants. Les communicateurs et formateurs tels que l’ancien secrétaire général du gouvernement Eugène DOSSOUMON ont été choisis pour leur riches parcours, leurs expériences avérés dans les thématiques abordés lors du séminaire. Les participants ont fort apprécié l’initiative de ce séminaire de formation et ont longuement remercié vivement le PARCPOGE, le PNUD et les premiers responsables du parlement béninois. Pour Paul NDAH, un des participants, cet atelier est venu au bon moment et a été très fructueux. Il a poursuivi en précisant que cet atelier tout en les outillant à donner à la fonction de secrétaire au parlement ses lettres de noblesse. « Désormais des changements qualitatifs seront notés dans nos prestations et nous serons plus utiles à nos responsables » a conclu Paul NDAH. Prononçant le discours de clôture de l’atelier, le directeur de cabinet du président de l’Assemblée Nationale Mathieu AHOUANSOU invitera les agents du parlement bénéficiaires de cette formation à ne pas dormir sur leurs lauriers.

Il a par ailleurs annoncé un suivi et une évaluation des apprenants car pour lui une chose de recevoir des connaissances mais une autre est de les mettre en pratique. Quant au coordonnateur du PARCPOGE Charlemagne YANKOTY, il s’est félicité de la tenue du séminaire et a dit toute sa satisfaction de voir le PNUD à travers le PARCPOGE œuvrer pour une administration parlementaire plus moderne, plus efficiente et plus performante.

Max Gaspard ADJAMOSSI

Une réponse

  1. Sambieni Aïchatou

    Merci au PNUD, vraiment ce atelier a été très riche pour nous les participants, nous avons beaucoup appris et promettons de pratiquer tous les enseignements reçus. Je suis particulièrement ému, très contente d’avoir participé, car non seulement j’ai appris des choses nouveau, mais je reconnus quelques erreurs que nous commettons dans le service.
    J’encourage le PNUD de continuer dans ce sens de formation, afin d’obtenir des agents performants.
    Je remercie également le Président de l’Assemblée nationale, Louis VLAVONOU pour avoir permis également cela. Merci à vous
    Dieu vous bénisse.

    Répondre

Laisser un commentaire