La Police nationale congolaise se dit satisfaite de l’opération lancée au début du mois contre le phénomène de kidnapping à Kinshasa. L’opération consistée notamment en l’identification de tous les véhicules qui opèrent comme les taxis dans la capitale congolaise.

Depuis le début du mois de juin, plus de 12 800 taxis sur environ 35 000 que comptent la ville de Kinshasa ont été identifiés avec numéros d’enregistrement et ont été repeints en jaune.

Pendant cette période, 43 présumés auteurs d’enlèvements ont été arrêtés. Interrogé par RFI, le général Sylvano Kasongo, chef de La Police à Kinshasa, se déclare très satisfait: « plus de meurtres et d’enlèvements » nous explique-t-il.

L’opération de contrôle des véhicules, qui a causé des embouteillages à Kinshasa, va continuer. Aucune date de clôture n’a été annoncée.

Mais le chef de la police recommande la prudence aux Kinois: celui qui prend un taxi doit rester vigilant et relever son numéro.

RFI

Laisser un commentaire