Les candidats au Baccalauréat session de juillet 2018 sont désormais fixés sur leur sort. Le directeur de l’Office du Baccalauréat, Alphonse da Sivla, a livré vendredi 10 août 2018, les grandes tendances des résultats de l’examen. Le taux des candidats qui sont déclarés admissibles est inférieur à celui de l’année dernière (2017).

33,43%. C’est le taux de réussite des candidats ayant composé sur le plan national dans le cadre de l’examen du Baccalauréat session de juillet 2018. La délibération a été faite par le directeur de l’Office du baccalauréat, Alphonse da Silva. Il était accompagné du ministre de l’Enseignement secondaire, Mahougnon Kakpo et celui de l’Enseignement supérieur, Marie-Odile Attanasso.  A l’entendre, le département du Littoral occupe la première place avec 45,73% de taux de réussite. Il est suivi de l’Atlantique avec 39,54%, de l’Ouémé avec 33,68%, du Mono avec 32,57%, du Zou avec 30,27%, du Borgou, 29,66%, du Plateau avec 28,51%. Les cinq dernières places sont respectivement occupées par le Couffo avec 26,4%, les collines avec 23,99%, l’Atacora, (21,99%), l’Alibori, (21,92%), et enfin la Donga tient la lanterne rouge avec 21,38%. Le plus fort taux d’admissibilité  est enregistré dans la série F3  avec un pourcentage de 77%. Les séries G2 et E, ont fait aussi de bons scores. Par contre, la série D, considérée comme la plus fréquentée par les apprenants, a enregistré 24,76% soit le taux le plus faible des séries. Selon le ministre Mahougnon Kakpo, ces résultats montrent qu’il y a beaucoup d’éléments à régler au niveau du système éducatif béninois.

Quant à Marie Odile Attanasso, ministre de l’Enseignement supérieur, elle a affirmé que le gouvernement du Bénin est dans une démarche de professionnalisation de l’enseignement. Elle a invité les candidats  admissibles à s’orienter vers les filières professionnelles. « Je les exhorte beaucoup à s’orienter vers les filières de métiers, vers les filières techniques et professionnelles qui donnent de l’employabilité. Le système éducatif est  en pleine mutation. Nous souhaiterons que les enfants sortent, après les universités, avec un emploi et qu’on ait moins de chômage », a-t-elle ajouté. Rappelons que la proclamation des résultats dans les établissements s’est déroulée  le vendredi. Les candidats admissibles sont attendus, lundi 13 août 2018 pour la phase sportive.

 

Léonce Adjévi/Actubenin

Laisser un commentaire